26 octobre 2009

Kyoto, ville aux merveilles traditionnelles

DSC_0035A Kyoto, il est possible de se promener dans des rues anciennes, admirer les maisons DSC_0049traditionnelles transformées en boutiques, croiser une maiko ou une geisha se promenant au détour d'une rue.

moine bouddhiste faisant la quête devant un temple

Kyoto Tower

Kyoto est à la fois une ville traditionnelle, et très récente ! Les gens seront ravis de vous aider s'ils vous voient penché sur une carte, heureux de vous commenter le festival du Jidai Matsuri, aux anges à l'idée de vous montrer le DSC_0069chemin entre les différents métros, et surtout, souhaiteront toujours discuter avec vous, tester un peu leur anglais.

Beaucoup de femmes et d'hommes se promènent en kimono et contrairement à ce que DSC_0076l'on pourrait croire, ce ne sont pas les plus âgés. Un vrai délice de couleurs et de traditions au milieu de buildings, Kyoto Tower et nouvelle gare JR.

les fameux feux piétons à chapeau

DSC_0115Bien sûr, Kyoto est aussi la ville des temples. On en compte plus d'un millier !

Pour ma part, je pense que dans cette ville, il ne sert à rien de faire la course aux monuments. Chaque lieu, chaque ruelle recelle de trésors. Ne les cherchez pas, ils viendront à vous !

DSC_0238La ville a un système de métro très pauvre et finalement... assez mal desservi, et on l'en remercie ! La DSC_0198plupart des personnes préfèreront prendre le bus, qui lui, a une desserte parfaite, pour notre part, nous avons choisi une méthode plus sportive, économique, pratique et écolo... le vélo ! C'est, à mon avis, le meilleur moyen de visiter cette ville, très vaste, mais plate. Alors en selle, les amis ! Vous ne le regretterez pas ! Et comme nous, vous pouvez chanter, danser et klaxonner gaiement ! "Ooooh Champs Elysées, palapalapa".

Pour louer un vélo, rien de plus facile ! Demandez à votre auberge de jeunesse ou à votre DSC_0280DSC_0327hôtel, c'est un service qu'ils proposent tous, à plus ou moins bas prix :).

En parlant d'auberges de jeunesse, j'en ai fait trois, à différents endroits de la ville et peux donc un peu vous conseiller...

La meilleure : sans hésitation A-yado !!!!! Située à Gion dans le quartier des geishas, à 2min du bord de la DSC_0490rivière, 5 min d'un quartier qui bouge bien pour sortir ou simplement observer les geishas et les hôtesses, c'est LE must de l'auberge de jeunesse ! Mais ce ne sont pas les raisons qui m'ont fait la choisir... Le personnel est à l'écoute, chaleureux, très sympathique et discutera avec plaisir avec vous si vous vous attardez dans la soirée, ou s'il n'y a personne au comptoir. Les prix, tout à faire raisonnables (2625 Y en dortoir non mixte pour la nuit), les lits, super confortables, déjà faits, bordés, avec petite lampe de chevet et rideaux autour de votre lit pour plus d'intimité, les sanitaires, neufs, la location de vélo : 1h --> gratuit, 1 journée (jusqu'à 20h)--> 100Y !! Et bien entendu, la salle du 5ème (il y a un ascenseur, pas de soucis) ! Un super endroit pour discuter, aller sur Internet gratuitement, regarder la télé sur écran large, boire un café, un thé, planifier son voyage grâce aux guides à disposition... Déguster son petit déjeuner offert, faire des lessives, manger un bout (ils proposent des boissons et des noodles prêtes à déguster à prix compétitifs) en discutant jusqu'à... 2h30 du matin, inviter toutes les personnes passant par là à aller faire un karaoké ou un bar à sushis... Bref, THE MUST !

Vient ensuite le K's, situé près de la gare. Certes... pratique car près de la gare, neuf... mais à part le personnel sympa, sans aucun doute l'auberge de jeunesse la plus ennuyante que j'ai faite jusqu'à aujourd'hui ! Bon, il y a aussi le fait que les salles de bain soient mixtes et que les Garçons (!!!) passent un temps fou à se préparer le matin, ou encore que... vous devez toujours avoir votre petite carte électronique avec vous si vous voyagez seul, afin de pouvoir rentrer dans votre chambre après être allé aux toilettes ou à la douche...
DSC_0498Bref, neuf, pratique pour une nuit, c'est le repère des groupes et non des backpackers en solo finalement.

Kyoto Cheapest Inn, situé près du château. Personnel sympa également et parlant très bien anglais (ou étant anglais), c'est l'auberge la moins chère et sympa pour dépanner. Là aussi, lit fait et petits rideaux, toilettes dans la chambre mais... les douches et lavabos se trouvent dans la salle commune, à l'entrée, et les dortoirs aux étages, auxquels on accède par escaliers extérieurs... Descendre en pyjama dehors, traverser l'entrée et la salle commune pour se laver... il faut être vraiment motivé ! Mais vous êtes certains qu'il y aura toujours de la place ici !

Au final, j'ai commencé par le Kyoto Cheapest Inn, ai passé ma 2ème nuit à l'A-yado, et la dernière au k's. Pour passer finalement la plupart de mon temps... à l'A-yado. Même si je n'étais plus dans cette auberge, j'y ai loué un vélo le lendemain et ai passé toute ma soirée à l'étage, invitant les résidants à sortir, comme on l'avait fait pour moi la veille. Nous avons fait un karaoké à 9 le vendredi soir, avant d'aller applaudir un super chanteur de rue pendant bien 1h, puis alors que certains sont allés en boite, Olivia est rentrée à sa propre auberge, et Kate et moi sommes allées à la notre, discuter avec des nouveaux arrivants et l'un des gars travaillant là bas, à l'étage bien sûr, jusque 2h30 du matin. Le lendemain, Olivia et moi avons lancé l'idée du bar à sushis et encore une fois à 9 (dont 5 nouvelles recrues), avons dégusté de super wasabi sushis avant d'aller se promener sur les berges, en papotant, dansant et buvant un coup.

DSC_0566Puisque l'on est dans les sorties, rencontres, laissez moi vous parler des 2 personnes avec qui j'ai visité DSC_0550Kyoto... Tout d'abord, Sébastien, contacté sur voyagesforum, avec qui j'ai passé la journée du jeudi et une partie du vendredi (avant de le perdre complètement à l'entrée d'un temple, moi à vélo, lui à pied... ce fut la pagaille), puis Olivia, contactée par l'intermédiaire de son blog, arrivée vendredi soir, j'ai donc passé 2 jours et demi avec elle, et la reverrai très prochainement sur Tokyo. 2 très bonnes rencontres parmi d'autres, très sympa et intéressantes, remplies de discussion, plus brèves.

Mes visites ? Ouaouh ! Voici au final mon programme :


DSC_0517Jeudi matin, arrivée à Kyoto, petit déjeuner à la boulangerie "donnez nous aujourd'hui DSC_0535notre pain quotidien" à la gare, puis rencontre de Séb et c'est parti pour une longue trotte, avec visites de temples autour de la gare et direction le palais impérial où se déroulait le Jidai Matsuri, festival historique avec parade dans les rues.
Etant à l'avance, nous trouvons des places sur le tapis au premier rang, et bronzons sous le soleil brûlant. Festival apprécié, nous marchons encore un long moment, mangeons sur un banc, partons à la recherche d'une auberge, rejoignons l'auberge, DSC_0522discutons et partons pour le petit Matsuri sur le feu à Kurama.

Les trains sont pris d'assaut, de nombreux policiers tentent d'organiser une foule inimaginable qui se déverse dans les rues étroites. Au final, nous ne verrons rien... ou très peu. De grosses flammes dans le ciel... des cris et des chants lointains... puis finalement, plus tard, nous voilà tout près du feu presque éteint, et nous brûlons !! Un mikoshi (genre de char) est transporté et remué, et nous décidons finalement de repartir vers la station, histoire de ne pas louper le dernier train de minuit, Cendrillons que nous sommes. Après une attente d'au moins une heure, nous parvenons à prendre un train, discutons longuement avec nos voisins qui nous guident le reste du chemin dans le peu de métros encore en circulation. Et encore une fois, nous marchons pour rejoindre notre auberge.

Vendredi, réveil tardif, check out puis check in, location de vélo pour moi à l'A-yado, puis visite de temples. Dans l'un d'eux se déroule un magnifique -et apparemment assez traditionnel- mariage (en comparaison avec celui aperçu brièvement 2 jours plus tard, à l'américaine...).
Puis c'est parti en direction du Kiyomizu dera temple, patrimoine de l'Unesco, il offre une vue magnifique sur la ville de Kyoto. C'est à ce moment là que je perds Seb... Je tourne en direction de la pagode (fameuse tour des temples) où je gare mon vélo et l'attends, mais non... il était au temple, que je ne trouvais qu'une 1h et demi plus tard. En effet, je suis partie du coup en promenade, à sa recherche, et me suis trouvée par le plus grand des hasards dans le quartier ancien, traditionnel et donc bien touristique de Kyoto. Là, les rues et ruelles ne sont que DSC_0598maisons anciennes devenues boutiques et restaurants. Je me promène croise des geishas, prend des photos, visites des temples croisés sur le chemin, puis me retrouve finalement un peu plus tard au Kiyomizu Dera temple, à l'heure parfaite, 16h30, la lumière est juste magnifique. J'observe, prends des photos pour d'autres personnes, pour moi également, et rentre finalement lentement vers l'auberge. Olivia vient me rejoindre un peu plus tard, donc séance présentation et papotages à l'étage. Et karaoké ! youhouuuu!

vraie Geisha

Samedi, Olivia me rejoins à l'AJ vers 10h, nous planifions un tour en vélo, et c'est parti ! Check out puis check-in près de la gare, nous mangeons un bout sur la route du château, qui est très joli mais pas énormément à voir, mis à part ... les super photos d'identité personnalisables très tendances au Japon dont j'ai oublié le nom...
Malheureusement pour nous, le petit château des samouraïs est fermé, nous montons donc en direction du temple d'or où nous tombons sur le photographe chasseur de festivals rencontré à Kurama. Séance papotage, puis c'est parti. Ballade en vélo, puis direction l'auberge. Le soir ? Bar à sushis, génial, puis nous allons voir les animations le long de la rivière, repère des jeunes japonais avec concerts live, spectacles...

Dimanche, check-out, puis c'est à pied que nous partons. Premier lieu : Fushimi inari temple, en dehors de la ville mais qui vaut vraiment le détour ! Nous tombons sur une cérémonie très sympathique, tirons notre chiffre porte bonheur (boite en bois remplie de baguettes, à secouer, puis une baguette sort avec un numéro, numéro qui nous donnera notre bonne fortune). Enfin, porte-malheur pour moi. Je dois donc, pour DSC_0647éviter le mauvais sort, l'accrocher sur une des ficelles. Là, je retrouve Luca, vous savez, mon italien de Nagoya ?! Avec des amis japonais et une amie polonaise. Nous les laissons visiter et leur proposons de se retrouver plus tard, malheureusement, ma batterie est morte et lorsque j'ai pu la recharger le soir, ils étaient en route vers Nagoya...

Pendant ce temps là, Olivia et moi sommes parties au marché ayant lieu au temple Tenman guu tous les 25 du mois. Là, j'achète... beaucoup de choses ! Bien que les vendeurs soient en train de remballer, nous chassons les stands toujours ouverts et trouvons des objets très intéressants et pas si chers. Finalement, je ne suis pas si mauvaise en marchandage, même en japonais ! Savoir les chiffres, combien ça coûte ? et ok ?, ça suffit finalement :D.

Nous rentrons à mon auberge poser les affaires et chercher un petit restau, et tombons sur une échoppe typiquement japonaise. Les serveurs ne sont pas très familiaux, mais la nourriture est très bonne, pas cher, et il n'y a pas beaucoup de monde. Tout y est rustique !

Voilà pour un super week-end de 4 jours à Kyoto !

Posté par socla26 à 10:31 - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    Arffffffff, tu me fais rêver ! Mais bon, faut garder des mioches toute la semaine pour avoir des week end comme ça, et ça, je ne peux pas .
    Dis, en parlant de wasabi (c'est la moutarde verte, non ?), tu peux en ramener un petit peu ? de la vraie ? Steph est en période sushi, alors du vrai wasabi !!!

    Posté par alphabet, 26 octobre 2009 à 17:46
  • ahhh!!! sont belles leur tenues!

    Posté par La Crevette, 26 octobre 2009 à 18:24
  • on voyage ! ...
    avec Sophie

    Posté par Chantal, 26 octobre 2009 à 19:24
  • ça avait l'air vraiment super !!!

    le mot que tu cherches pour les photos, je suis pas sûre mais je crois que c'est "pukura".

    Posté par Atch, 26 octobre 2009 à 23:10
  • isa : pas de soucis, je te trouverai ça

    Atch : mmh... je crois qu'il y avait du "i" dedans. Je me renseigne et je vous dis tout ça

    Posté par sophie, 27 octobre 2009 à 03:19
  • Tu voulais sans doutes parler des "purikura" !!
    En tout cas, j'aime beaucoup ton blog, qui est riche en infos, en photos, et qui me donne de folles envies de voyages !
    Continue comme ça, tes articles sont toujours aussi bien !

    Maud (soeur de Rémy ^^)

    Posté par Maud, 27 octobre 2009 à 18:46
  • My god, c'est horrible, j'ai envie de venir, de partir, de voyages...
    Des surprises étonnantes, des monuments et surtout des rencontres par millier...

    Bon, d'accord, je suis déjà dans un pays étranger... Et je m'y sens bien, chez moi, mais ce n'est pas l'aventure...

    Maman, ne t'inquiète pas, je vais bien y rester les 8 mois, je ne vais pas sur un coup de folie partir au Japon...

    Mais faut que je fasse un peu ma baroudeuse et que je rencontre du monde au hasard parce que là, ça me mannnnquuueeee !!!!

    Je crois que je vais réserver mes billets pour Cork, d'accord, ce n'est pas l'aventure, c'est "home" mais qu'est ce qu'il y a de mieux que l'irlande pour les rencontres multiples...

    Et je vais voir pour rencontrer mes couchsurfeurs aussi... bouhou, quand ma cheville sera remise

    Posté par claire/rave, 28 octobre 2009 à 13:30

Poster un commentaire